septembreoctobre 2014novembre
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
3456789


 

Reportage de La Presse sur l'ESMR

Cosmodome

« Quand je suis arrivé ici, il y a 5 ans, j'ai constaté, à ma grande surprise, qu'il n'y avait que 3 élèves de l'école primaire locale qui s'inscrivaient à notre école. » - Charles Vien, directeur de l'école secondaire Mont-Royal. Voyez comment l'école est devenue si populaire aujourd'hui : Les leçons du privé.


Une nouvelle monitrice de langue à l’école secondaire Mont-Royal

Dana

Pour une troisième année, les élèves du programme d’éducation internationale de l’école secondaire Mont-Royal bénéficient des compétences d’une monitrice de langue espagnole : Isis Monserrat Lopez Ordaz.

D’origine mexicaine, Mme Lopez Ordaz fait partie d’un programme de moniteurs de langue du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS), offert en partenariat avec le Secrétariat d’éducation publique mexicain (SEP). Au Canada pour une période de neuf mois, elle assistera l’enseignante d’espagnol, Adaly Cortes, tout au long de l’année scolaire. Son rôle sera d’organiser des activités dans la langue de Cervantes pour favoriser la compréhension et l'expression orales.

« Avec les hispanophones, on travaille autrement. Comme ils apprennent souvent l’espagnol à l’oral, ils doivent perfectionner l’écrit », explique la monitrice.

Enseignante de français dans son pays d’origine, Mme Lopez Ordaz apprécie particulièrement le contact avec les jeunes. « Je trouve que la relation avec les élèves est très riche », affirme-t-elle.

La monitrice a également comme mandat de préparer des ateliers de culture latino-américaine. Proactive, elle a déjà quelques activités à l’agenda cet automne. « Je vais animer un cours de salsa… mais bien la danse, pas la sauce ! » précise-t-elle en riant. Les jeunes participeront à un atelier sur la fête des morts, que l’on célèbre au Mexique les 1er et 2 novembre. Ils bricoleront également des piñatas.

Laurence-Emmanuelle Bédard, étudiante en communication

Le marathon de l’espoir

Terry Fox

Une centaine d’élèves de l’école secondaire Mont-Royal ont parcouru 4 km lors de la course Terry Fox, le 26 septembre dernier.

Cette course s’inscrit dans une campagne de levée de fonds qui comporte deux volets. D’une part, avec la collaboration avec la fondation Terry Fox, chaque élève est appelé à amasser de l’argent pour la recherche sur le cancer. D’autre part, afin de participer à la course, chaque jeune doit faire un don d’au moins 10 $. La collecte, qui a duré tout le mois de septembre, a permis d’amasser plus de 3000 $. Cet argent sera versé à la fondation Terry Fox.

La levée de fonds permet également de sensibiliser les jeunes et de leur faire connaître l’histoire du héros canadien. « Le but de la course est avant tout de collecter de l’argent. Les jeunes ont donc le choix de marcher ou de courir. « L’important, c’est d’y être symboliquement » souligne Raphaëlle Guillot-Grenier, enseignante en histoire et coordonnatrice de l’engagement communautaire à l’école.

Terry Fox, diagnostiqué d’un cancer des os à l’âge de 18 ans, s’est fait amputé une jambe pour freiner la propagation de sa maladie. Refusant de se laisser abattre, il a convaincu la Fondation canadienne du cancer de commanditer la course qu’il a entrepris à travers la Canada, d’un océan à l’autre. Suite à un trajet de 143 jours, avec une progression quotidienne de 41 km, le périple du jeune héros a été interrompu tragiquement. Le cancer s’étant répandu à ses poumons, il a été incapable d’atteindre son but. Il a toutefois collecté plus de 24 millions de dollars pour la recherche sur le cancer, laissant derrière lui une tradition, maintenant mondiale, qui dure depuis 30 ans.

« Il s’agit d’une tradition qui est bien ancrée à Ville Mont-Royal. » soutient madame Guillot-Grenier. Grâce à la collaboration des résidents et de la municipalité, des centaines d’élèves de l’école secondaire Mont-Royal ont participé à la course Terry Fox depuis les 10 dernières années.

Laurence-Emmanuelle Bédard rédactrice web pour la CSMB